100 % Doubt sème le doute, quoique …

Publié le par Kao_Fan

couverturedoubt.jpgDans 100 % Doubt, une lycéenne de 15 ans s’arme de cosmétiques et de lingerie fine pour subsister dans un monde où le culte de l’apparence fait de son quotidien un concours de beauté à grande échelle. Après Kare First Love de Kayo Miyasaka et Yamato nadeshiko de Tomoko Hayakawa, Izumi Kaneyoshi pointe du doigt – avec beaucoup moins de prouesse que ses prédécesseurs – un fait de société symptomatique de la jeunesse japonaise.

Les années collège d’Ai « la ringarde » se déroulent avec fracas : moqueries, persécutions ; l’adolescente devient la cible de ses camarades. Elle décide de tout mettre en œuvre pour changer d’apparence et devenir une fille parfaite. C’est métamorphosée qu’elle intègre le lycée, mais c’est bien connu : « Chassez le naturel, il revient au galop », ainsi malgré tous les efforts consentis, la dure réalité rattrape la jeune fille.

 

Titre :
100% Doubt
Auteur :
Izumi Kaneyoshi
Genre :
Shojo
Année de parution :
2009
Editeur Japonais :
Shogakukan
Editeur Français :
Asuka
Nombre de volumes :
6
Etat de la série :
Série en cours

 

Izumi Kaneyoshi réutilise les personnages types du shôjo : la jeune héroïne ringarde, le tombeur superficiel ou bien la kogaru1 extravertie et décalée constituent les protagonistes de 100 % Doubt. Les personnages de ce manga sont d’autant plus attachants que chaque adolescent de la société nippone peut s’y reconnaître.

L’auteur tente de se distinguer grâce à un graphisme de qualité modeste – assez différent du style kawai caractéristique du shôjo – il n’en reste pas moins que le premier tome de 100 % Doubt manque cruellement d’originalité. Izumi Kaneyoshi pose péniblement les bases d’une intrigue sentimentale qui – fait regrettable – n’apporte aucune nouveauté à ce qui est devenu un des thèmes récurrents du shôjo, voire du manga2. On déplore donc la banalité avec laquelle elle traite le sujet, ainsi que le rôle vaguement défini de certains personnages, qui d’ailleurs manquent de profondeur. Reste à voir si le tome 2 sera plus convaincant, du moins on l’espère.

 

Sans grande originalité, 100 % Doubt plaira malgré tout aux amateurs de shôjo. Quant à ceux qui choisiront de faire l’impasse : ils ne manqueront rien.

 

100 % Doubt, tome 1 dessins et scénario de Izumi Kaneyoshi, parution le 12 novembre 2009 aux éditions Asuka

 

Initialement paru sur Culturofil.net

 

1. Une kogaru est une jeune fille aux cheveux blonds décolorés, au teint parfois artificiellement bronzé portant des vêtements à la mode et des accessoires tape-à-l’œil.
2. Le shônen Skin, la beauté à tout prix en est la preuve.

 

Il semblerait que la publication de la série soit arrêtée. Après vérification sur le site de l'éditeur, je ne trouve plus rien sur ce manga.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article