Highschool of the dead, du Romero version manga

Publié le par Kao_Fan

Titre :
Highschool of the dead
Auteur :

Daisuke Sato et Shouji Sato

Genre :
Seinen
Année de parution :
2008
Editeur Japonais :

Kadokawa shoten 

Editeur Français :

pika édition

Nbre de volumes :
5 actuellement
Etat de la série :
En cours au Japon et en France


Interdit au moins de treize ans, Highschool of the dead narre les aventures de jeunes lycéens tentant de survivre face à des morts vivants, effrayants, aux visages difformes. Âmes sensibles s’abstenir !


Au cours d’une journée ordinaire, un mort-vivant se présente au portail d’un lycée. Rapidement, c’est l’engrenage ; l’établissement est encerclé. Cet événement fait basculer le quotidien d’une bande d’adolescents dans le chaos : « Le monde tel qu’on le connaissait a définitivement disparu». Comme dans Lives1 les émotions des personnages oscillent entre incompréhension et effroi.


En mordant tous les êtres vivants, les zombies se multiplient. Cependant quelques groupes isolés tentent de résister en essayant de percer les points faibles de ces machines à tuer invincibles. Mais difficile pour ces lycéens de trouver une issue quand le gouvernement lui-même se révèle impuissant. Après la peur, place à l’inquiétude. Que sont devenus les membres de leur famille ? Comment quitter l’établissement ?

Dans Highschool of the dead, il n’y a pas vraiment de protagoniste principal, même si Takashi, leader du groupe, et Rei, son ex-petite copine et amie d’enfance, occupent une place importante. On remarque avec intérêt que chaque personnalité du groupe est différente, dans sa psychologie mais aussi par son physique. De l’infirmière sexy et maladroite à la championne de Kendo2 au courage exemplaire, Daisuke Sato démontre un réel souci de varier les protagonistes de l’histoire. Tout le monde est touché par ce désastre, chacun tente de faire face à sa manière tout en adoptant son propre comportement. Même le otaku3 rondouillard et froussard, se révèle téméraire.


Daisuke Sato, à l’origine du scénario, s’inspire du cinéma de George Andrew Romero connu grâce à son premier film devenu culte : La Nuit des morts-vivants4. Comme dans les films du cinéaste, Daisuke Sato et Shouji Sato font appel à une violence sans précédent. Les corps sont mutilés, le sang coule à flot. Il faut cependant nuancer ce rapprochement, car ce manga est loin d’avoir les mêmes finalités que les œuvres de Romero critiquant la société américaine et ses vices. De plus, l’intrigue de Highschool of the dead se réfère à de nombreux films d’horreur tel que Shaun of the Dead d’Edgar Wright dont le héros, réconcilié avec son ex-petit amie, affronte des morts-vivants.

Submergé par l’horreur du scénario, le lecteur demeure captivé, pris par un suspens qui ne le quitte pas, même si parfois les combats incessants figent l’évolution de l’intrigue. Une question revient sans cesse : comment vont-ils faire pour s’en sortir ? Puisque de toute manière il n’y a pas d’issue possible. On s’interroge aussi sur l’origine de ce désastre, il faudra attendre le prochain tome pour y répondre.


Le dessin de Shouji Sato est à l’image du genre seinen5. Les formes sexy des jeunes femmes, aux poitrines siliconées, rivalisent avec les visages sanguinolents et horrifiants des morts vivants d’un réalisme à toute épreuve. Les zombies de Triller n’ont qu’a bien se tenir, ceux de Highschool of the dead promettent aux amateurs d’horreur et de gore des sensations fortes.


Suspens, horreur, hémoglobine et morts vivants, un cocktail détonnant qui plaira sans conteste aux fans du genre.


Highschool of the dead
tome 1, scénario de Daisuke Sato et dessins de Shouji Sato, Pika edition
Crédit photographique : 2007 Daisuke Sato / Shouji Sato / Fumishobo co.ldt

  1. Seinen en deux tomes de Masayuki Taguchi publié chez Soleil manga. []
  2. Littéralement la voix du sabre. []
  3. Fan de mangas, jeux vidéos etc. []
  4. The Night of the Living Dead réalisé en 1968. []
  5. Manga destiné à un lectorat masculin mature. []

Tout ou partie de ce texte fut originellement publié sur Culturofil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> Très bon blog, j'ai vu l'anime et j'ai adoré !<br /> <br /> <br /> Au passage viens voir mon blog ! <br />
Répondre
M
<br /> Vous avez tout a fait raison.Je suis tombée amoureuse de cette fabuleuse série seulement apres les 3 premières pages.Ca fait 1 an que je lis des mangas mais c'est la première fois que j'aprécie une<br /> série a ce point^^<br /> <br />                                                                             <br /> maude 13 ans<br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> Je ne peux pas dire que je n'aime pas le genre Horreur ni le gore en général, mais j'ai trouvé ce manga innintéressant...<br /> <br /> <br />
Répondre