Shûbun no Hi, l'équinoxe d'automne (kouyou)

Publié le par Kao_Fan

Le 23 septembre est le premier jour de l'automne, kouyou en japonais. Au moment où l'été indien se prolonge chez nous, les japonais célèbrent l'arrivée de cette nouvelle saison. Shûbun no Hi est un jour férié, les japonais se réunissent en famille pour visiter les tombes de leurs ancêtres et y déposer des fleurs. Le chrysanthème est comme chez nous, un fleur dédiée à la mémoire des morts.

Cette matsuri est précédée, dans certaines régions du Japon, par des festivals. C'est le cas à Tokyo, qui organise le 17 & 18 septembre le festival d'automne. Musique sacrée, défilé de temple portatif sont organisés au sanctuaire de Kumano.



Voici quelques haïkus* d'automne écrits par les plus grands (poème court de trois vers né au Japon au Xe siècle et influencé par le culte shinto) :


Telle la main droite

d'une sage-femme

la feuille d'érable en automne


Samboku, 17ème siècle

 


Les herbes se couvrent

d'automne

Je m'assieds


Matsuo Bashô 1644-1694

 


Verse l'averse d'automne

je ne suis

pas encore mort


Taneda Santôka , 1882-1939

 

 

 

 

*Les haïkus feront l'objet d'un article dans les prochaines semaines.



Publié dans La vie au Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article