Samouraï Usagi, un shônen historique et du rire !

Publié le par Kao_Fan

couv.jpg

Titre :
Samouraï Usagi
Auteur :
Teppei Fukushima
Genre :
Shônen
Année de parution :
2009
Editeur Japonais :
Shueisha
Editeur Français :
Glénat
Nombre de volumes :
8
Etat de la série :
Série en cours

 

Dans Samouraï Usagi, Teppei Fukushima crée un shônen digne de ce nom. Cette saga historique à l’humour décapant mène le lecteur sur les traces de Gosuke, un jeune samouraï pour le moins ambitieux. Kenshin le vagabond a du souci à se faire, un combattant d’un nouveau genre fait son apparition…

Dernier héritier d’une lignée de samouraïs, Gosuke tente de trouver sa place au sein d’une société qui le dépasse. Sa situation familiale désastreuse se complique lorsqu’il se retrouve marié à une gamine écervelée de 15 ans, passant ses journées à fabriquer des masques à l’effigie de lapins1.

 

Il faut dire que la condition des samouraïs à l’époque Edo2 n’est pas des plus simples. Les faits et gestes de ces derniers sont régis par un code et des coutumes sévères. Malgré son immaturité et son manque de confiance en lui, Gosuke va essayer d’échapper à son rang tout en imposant son identité. Plus facile à dire qu’à faire…

Cette comédie déjantée, au ton bon enfant, traite pourtant d’un sujet sérieux. Teppei Fukushima dépeint avec réalisme et profondeur la condition des samouraïs qu’il dédramatise grâce au rire et à la dérision. Défense des valeurs, code de l’honneur, répression féroce et cruauté, on en apprend beaucoup sur les samouraïs, mais aussi sur les mœurs de l’époque.



couv-t2.jpgLa trame narrative de Samouraï Usagi se démarque du shônen classique. Fait rare dans le manga, les dialogues sont relayés par de nombreux passages de récit. Le point de vue du narrateur – qui n’est autre que Gosuke – permet des retours en arrière et des commentaires donnant de nombreux repères historiques. Les choix de Teppei Fukushima installent une proximité entre le personnage principal et le lecteur. Le graphisme, d’une qualité non négligeable, met l’accent sur la veine historique du manga. Les éléments du décor – dojos, palais, et autres geishas – apportent de la crédibilité à cette œuvre. Seule ombre au tableau, si tant est qu’il y ait une, les combats mériteraient de gagner en intensité.

Fort de personnages attachants, Samouraï Usagi permet à Teppei Fukushima de témoigner d’une époque révolue, celle des samouraïs, des combattants ancrés dans la mémoire nippone.

Samouraï Usagi, tome 1 dessins et scénario de Teppei Fukushima, Tome 3 à paraître le 14 janvier 2010 aux éditions Glénat manga


Initialement paru sur Culturofil.net

 

 


1. Usagi en japonais signifie lapin.
2. Ancien nom de la ville de Tokyo et époque qui s’étend de 1603 à 1868. La période Edo prend fin lorsque le régime du sabre s’achève. L’époque Meiji (à partir de 1868) met fin aux prérogatives des samouraïs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article